Le lion : Le roi des animaux

 

Ordre des carnivores / Famille des félidés

Lion : Panthera Leo (latin), Simba (swahili)

 

Le mâle est plus grand et plus lourd que la femelle, pouvant atteindre jusque 3,30m de longueur au total pour un poids de 250 kg. La femelle, quant à elle fera 2,70m au maximum et 180 kg. La hauteur d’un mâle au garrot est d’un mètre, celui d’une lionne 90 cm. La longévité d’un lion est de 15 ans environ.

Désigné comme le roi des animaux, il n’est cependant que très peu actif. Un lion se repose 20 heures sur 24 !!!

Un mâle solitaire à l'inverse de la lionne pourra sans problème tuer un lionceau !!!

C’est un félin sociable. Vivant en troupe, la lionne est égale en droits sauf au moment du repas. Elle chasse, il mange en premier. 7 kg de viande par jour pour lui, 5 pour elle.

De préférence, les lions affectionnent particulièrement les endroits couverts vis à vis non seulement de la chasse pour plus de facilité mais aussi dans le but de la protection des petits. Sa crinière lui est fort utile. En cas de combat entre prétendants, cette dernière limitera les coups au niveau de la tête et du cou.

Chez le plus jeune,la crinière fera son apparition vers les 2 ans.

Chez le plus jeune, elle fera son apparition vers les 2 ans. Elle sera de couleur claire au départ puis petit à petit, elle deviendra foncé. Une crinière épaisse, il est là et veille...

Ce sont les femelles qui chassent dans un rituel bien particulier. L’encerclement de proies est leur favorite. Certaines dans les hautes herbes restent tapies et attendent le moment où celles servant de rabatteuses reviendront vers elles.

Les lions n’ont pas peur d’affronter de très grosses proies à l’inverse d’autres carnivores. Ils sont sans ambiguité les plus gros carnivores sur le sol africain. Chassant en embuscade mais également en meute, en cas de disette, le lion ne rechignera pas envers de menus fretins tels que oiseaux, serpents, charognes…

Le rugissement du lion : Sur un rayon de 9 km, ce rugissement sera audible !!! C’est sa façon de marquer son territoire de préférence au coucher du soleil.

Les chaleurs de la femelle durent une semaine. Les mâles se disputent la place sans montrer toutefois un excès de combativité. Ils s’accordent plutôt.

Le moins évident est l’approche du lion envers la lionne. Lorsque cette dernière cède, leurs têtes se frottent l’une contre l’autre. Le lion en position toujours assise, la lionne allongée ronronne de plaisir. Celle-ci se fait lécher et mordiller le cou. Juste après avoir rempli son devoir, le lion fait très vite pour se retirer car la lionne se retournant sur elle-même donne un formidable coup de patte. Cet acte peut se répéter intensivement dans une période très courte.

Cliquez dans la petite image pour l’agrandir

Malgré tous ces efforts, les naissances restent faibles. Une portée comporte généralement entre deux à trois lionceaux. La femelle veillera sur les petits et ne rejoindra les autres que pour se nourrir ou chasser. Dès un mois, les petits rejoindront le groupe. Une lionne pourra sans aucun problème allaiter un lionceau même si celui-ci n’est pas son propre petit.

Un mâle solitaire à l’inverse de la lionne pourra sans problème tuer un lionceau !!!

 

WebAnalytics - AT Internet


Laisser une réponse

obligatoire

obligatoire

option