Climat du Kenya

 

Toute l’année au Kenya, le soleil se lève aux environs de 6h – 6h30 et c’est à peu près vers les 18h30 – 19h qu’il se retire. Traversé par l’équateur, des différences apparaissent en fonction des mois de l’année mais bien évidemment aussi de la position des régions.

ATTENTION, la règle fondamentale établissant périodes de pluies ou soleil à tel moment peut varier d’une année à l’autre. Au Kenya, rien n’est sûr. Le fait d’avoir un mois normalement signe de pluie peut se retrouver inverse et vice-versa. Cependant, deux grandes saisons se distinguent.

La saison sèche et la saison des pluies :

Saison sèche :Au nombre de deux, l’une commençant en juin – juillet pour finir en octobre et l’autre débutant de décembre à mars.

Saison des pluies : Egalement au nombre de deux, la première et la plus longue s’étale de fin mars à début juin, quant à la seconde plus courte, de moitié novembre à mi-décembre.

—————————————-

Une question qui se répète souvent :

le moment idéal ?

 

Pour répondre le plus clairement possible, l’on peut affirmer pouvoir envisager un voyage au Kenya tout au long de l’année. Tout dépend de quelques critères à prendre en compte.

1) Quel est le but du voyage ? Baignade, plongée, visites de parcs ou réserves, découverte du patrimoine…

2) Quel type de véhicule est envisagé ? Minibus, 4×4, trek (à pied), vélo, moto, bateau…

3) Quel couchage mais le plus important que visiter ?

Réponses :

Il coule de source que la saison sèche amène son ras de marée en touristes. L’herbe est sèche, les pistes praticables et les animaux sont au rendez-vous aux différents points d’eau. Lorsque la piste n’est plus qu’un véritable bourbier et où bottes et imperméable sont de rigueur, peu de chance alors pour trouver une agence ouverte au safari. Vous serez non seulement dans le nord du Kenya mais aussi en plein moment de grande saison des pluies.

L’avantage de cet inconvénient est que les prix sont moins chers. Il faut savoir qu’entre haute et basse saison, les prix sont divisés par deux. Généralement impressionnantes mais de courte durée, les averses ou orages cèdent la place aux éclaircies qui à ce moment-là est pour le photographe averti un véritable spectacle. Savane verdoyante, lumonisité véritablement parfaite.

C’est notamment le moment des naissances. Photographies à en faire jalouser plus d’un. La plongée sera interdite et les promenades en boutre suspendues.

La saison sèche commençant juin – juillet pour finir en octobre favorise la plupart du Kenya au détriment des hauts plateaux se trouvant en régions montagneuses. L’humidité et le froid en ces parties vont persister jusqu’en août.

La petite saison des pluies est accompagnée comme la grande de prix attractifs sur le safari pas cher ou à prix réduit. Les pistes étant un peu plus praticables, la possibilité évidente de découverte s’en touve grandement favorisée.

Pour conclure, l’air humide et chaud de la côte est tropical, mais le climat est tempéré par les vents de mousson. Du mois d’octobre à celui de mars, un vent alizé venant de la mer côté Nord-Est soufflant de façon douce et continu amène le calme. Son nom est le Kaskazi.

Contraire au Kaskazi, le Kusi d’avril à septembre est la cause d’une mer houleuse, car son souffle déchaîné du Sud-Est est signe de longues pluies.

 

WebAnalytics - AT Internet


Laisser une réponse

obligatoire

obligatoire

option