Bruno, deux voyages en Tanzanie ?

 

Bruno, vous avez effectué deux voyages en Tanzanie ; pouvez-vous nous en dire plus ?

Je m’interesse aux animaux et à la photo depuis longtemps, et l’Afrique noire est une destination privilégiée pour ça ; relativement proche, avec une faune abondante et variée, protégée dans des parcs visitables. De plus l’accueil et le soleil sont assurés, et la vie n’est pas chère si on évite les grands hotels.

Je fais un ou deux voyages lointains par an et c’est une fois sur deux en Afrique. Mon premier voyage a été la coopération militaire pendant quatorze mois au Gabon.

 

Camp au Serengeti

Par quel moyen êtes-vous parti, agence ou autre ?

Je préfère partir avec des agences de voyage, afin de visiter le maximum de choses dans le temps consacré aux vacances ; partir « en indépendant » a son charme mais pour apprécier un pays il faut alors beaucoup de temps.

Premier séjour en 1993 : « Nouvelles Frontières » circuit aventure (camping) de 15 jours ; moitié visite des parcs (Manyara, Tarangire, Serengeti et N’gorongoro) et moitié ascension du Kilimanjaro.

Deuxième séjour en 2003 : « Objectif Nature » circuit de 12 jours en camping aussi (Lac Natron, Serengeti et N’gorongoro) ; coût approximatif 2200 Euros tout compris.

200 shiling

20 shiling

4x4 en safari

Quels sont les moments forts qui vous ont les plus marqués ? Avez-vous une ou plusieurs anecdotes concernant ces voyages ?

L’ascension du Kilimanjaro ; pas d’animaux à mitrailler mais une grande émotion, allant crescendo durant les trois jours de montée.

La charge d’un éléphant mâle pendant le deuxième voyage fut aussi un moment inoubliable ; il nous barrait la route, et le chauffeur, en qui il fallait bien avoir confiance, a montré à grands coups d’accélérateur qui était le plus fort !

Une scène se passant dans le N’gorongoro nous a beaucoup émus. Le chauffeur avait repéré un rassemblement de voitures, indiquant que quelque chose se passait. Une lionne et deux jeunes venaient de capturer un gnou ; l’un lui mordait le museau pendant que les deux autres commençaient à le dévorer alors qu’il était encore animé de soubressaux. Un peu plus tard un des jeunes retirait un bébé gnou du ventre de sa pauvre mère. C’est la dure loi de la vie sauvage…

Vos photos sont superbes ; si numérique, comment le rechargiez-vous ? Combien de photos au retour ?

Au premier voyage j’avais un Reflex manuel Minolta avec un zoom 35-105mm et un 400 mm, j’ai fait 280 diapos. Pour le deuxième, j’avais les boitiers Canon EOS 500 et 300 et un numérique EOS D60 avec comme objectifs un 28-135mm et un 100-400mm, j’ai fait 460 diapos et 320 numériques. C’était la première fois que j’emportais un appareil numérique aussi j’alternais continuellement les prises de vues avec l’argentique pour assurer le coup !

Heureusement tout s’est bien passé ; je n’ai pas eû besoin de recharger les batteries.

Chasse photo au N'gorongoro

 

Votre prochain voyage, quelle destination ?

Le Sri Lanka à la fin de l’année probablement mais rien n’est encore défini. Je retournerai sûrement dans la région Kenya-Tanzanie un jour car il y a tellement à y voir…

50 shiling

 

Les p@ges web de BrunoLes p@ges web de Bruno

Il est vrai qu’après avoir vu vos photos sur votre site, je comprends votre émotion vis à vis de cette mère gnou et de ce petit. Moment vraiment difficile et mots pas évident à trouver en pareille occasion.

Merci à vous deux pour ces quelques lignes et bon voyage à vous.

 

Vous aussi avez effectué un voyage, safari, trek… au kenya, en Tanzanie ou à Zanzibar. Vous avez réalisé un site web et désirez paraître dans cette rubrique, alors, contactez-nous.

 

WebAnalytics - AT Internet


Laisser une réponse

obligatoire

obligatoire

option