Conférencier à Connaissance du Monde

 
Guillaume Ratel, Conférencier à Connaissance du Monde,

 

 

Nos remerciements les plus chaleureux à Mme Claudie Cranbes,

 

Responsable depuis 20 ans à l’Office du Tourisme de Châlons en Champagne pour nous avoir mis en rapport avec Mr Guillaume Ratel, véritable conférencier hors normes dont le reportage suit ci-dessous.

 

 

Mardi 27/09/2005

Guillaume Ratel, Conférencier à Connaissance du Monde,

Guillaume Ratel, conférencier

et bientôt 15 ans chez « Connaissance du Monde ». On ne s’en lasse pas ?

Imaginez la fierté d’un gamin de 12 ans à l’entrée de salles de conférences validant les places d’accès. Grâce à mon père qui était correspondant de « Connaissance du Monde » à l’époque et recevait les conférenciers, j’avais ce privilège. Cela a duré au moins 6 ans.

Je me doute qu’avec des yeux d’enfants, cette féérie magique de ces personnages passants a dû vous marquer profondément. Vous rêviez tout éveillé ?

Mon premier rêve, je le dois à notre père, Jean qui en 1973, a osé nous emmener famille entière vers une destination qui de nos jours me reste chère : Le Kenya.

 

7, nous étions 7 : mes deux frères, deux soeurs, maman, papa et moi. Le début de ce que l’on peut appeler la féérie magique.

La projection de votre film (bande-annonce) est un mélange subtil entre l’inconnu, l’incroyable et l’interactivité. On ne peut rester indifférent, non ?

Evidemment, ce n’est pas un documentaire animalier parmi tant d’autres. Car, il n’y a pas que le safari…Faire découvrir, donner des sensations, savoir conseiller mais surtout écouter. Tels sont les atouts d’un conférencier où preuve en est la participation active du public ne peut qu’être remarquée.

ce n'est pas un documentaire animalier parmi tant d'autres

Combien de voyages et si cela n’est pas indiscret quel montant afin de réaliser votre montage ?

Notre premier voyage tient plus d’une comédie que du reportage. Nous avions eu, mon épouse Sylvie et moi la chance d’avoir en prêt par un ami un Land Rover qui n’avait pas tourné depuis 10 ans. 2 mois de safari, 2 mois complets de galère à changer diverses pièces, durites et quant aux
pistes du Kenya, elles n’étaient pas là pour nous faciliter les choses !!!

Le pire de cette tragédie a été que toutes mes bobines de 16mm avaient un léger voile toutes les 7 secondes. J’ai tout mis à la poubelle…

et l’avoue aujourd’hui, par dégoût avoir vraiment failli laisser tomber mais mon frère Jean-François m’a convaincu et motivé de ne pas abandonner.
 

Le film s’est donc fait sur 3 voyages, étalé sur trois ans. 5 mois sur place et après les galères du premier voyage, on est passé de la pellicule 16mm à la vidéo numérique. Et re-parcours du combattant avec l’apprentissage de Windows, du montage vidéo sur ordinateur, des hotlines, et j’en passe…

En tout, six mois de montage et d’obstination. Point de vue budget, tout y est passé. Un trou énorme dans les économies. Question finances, rien à cacher : 75 000 euros entre voyages, matériels, dépenses diverses…

…nous avons tout misé sur ce film.

Nous ne pouvons que constater le succès que vous rencontrez. Comment aimeriez-vous qu’au sein de votre reportage sur nos pages, nous parlions de votre livre ?

Kenya Safari

Différent, dire à quel point il est différent.

Issu du coeur et se voulant unique. Fort récent, imprimé au mois de 07/2005. Quelques semaines seulement. Un vent de liberté.

N’oubliez pas de préciser également que nous souhaitons, mon frère Jean-François et moi-même remercier sincèrement Pascale Evrard pour ses illustrations, croquis

mais aussi Marie-Eve Meynet pour les textes qui accompagnent les entrées de chapitre.

Nous permettez-vous de montrer une page de votre livre afin que l’internaute lisant votre interview ai une idée plus précise de la qualité de votre ouvrage ?

Bien entendu. Papier satiné, 64 pages au total avec dedans une multitude de petits détails comprenant leurs solutions. Du genre :

– Quel appareil photo choisir ?
– Piéton dans une ville, attention…
– Masaï, El Molo, Samburu…
– Magie Africaine…
– Les « petites bêtes »
– Vouloir réaliser soi-même son safari…
– Quelle voiture louer ?
– Questions budgets ?
– Pourquoi posséder un gant de jardinage « anti-épines » ?
– Où acheter les provisions ?
– Dangers masqués…

page du livre

Meaux, Vichy, Saint-Etienne, Clermont-Ferrand… et nous en passons bien d’autres vont bientôt vous recevoir. Une tournée assez chargée ?

Pour se faire une idée assez concrète d’un conférencier chez « Connaissance du Monde » :

– entre 10 000 et 30 000 km/an

– entre 50 et 150 conférences/an

– entre 50 et 500 personnes suivant les villes, les salles et les horaires

– …
 

Mr Guillaume Ratel, nous pensons très franchement par ces quelques lignes ci-dessus que certaines personnes non prévues initialement vont venir s’ajouter aux rangs des salles que vous allez visiter prochainement. Mais, quoi de plus normal ? Vous le méritez vraiment…

L’adresse du site web de « Connaissance du Monde » afin de connaître les horaires, dates et lieux de vos conférences mais aussi la possibilité
offerte à toutes et tous de vous retrouver sur votre propre site afin d’en savoir un peu plus et pourquoi pas dans le but d’y commander votre ouvrage grâce à la magie d’Internet.

http://www.kenya-safari-ratel.com/

Toute notre amitié vous accompagne. Quant au mot de la fin :

A quand, un prochain voyage ensemble ?

Vous aussi avez effectué un voyage, safari, trek… au kenya, en Tanzanie ou à Zanzibar. Vous avez réalisé un site web et désirez paraître dans cette rubrique, alors, contactez-nous.

 

WebAnalytics - AT Internet


Laisser une réponse

obligatoire

obligatoire

option