La Tanzanite : Rêve bleu

0
Le rêve bleu des mineurs tanzaniens => Y compris des enfants, au péril de leur vie… La tanzanite est une pierre précieuse extraite au pied du Kilimandjaro. Très rare, elle n’existe que dans cette région du nord de la Tanzanie. Côté cour, elle s’affiche en compagnie des plus grandes fortunes de la planète. Côté jardin, des milliers de mineurs risquent chaque jour leur vie pour une poignée de shillings. Et affrontent l’appétit vorace d’une multinationale sud-africaine. Un grand reportage de Fabien Grasser, photos et dessins de Isabelle Cridlig.

Reportage Diffusion Photo Magazine

0
Paul, vous avez effectué 1 voyage au Kenya en 1994. Pouvez-vous nous en dire plus ? Je pense que le rêve du voyage et de l’aventure se prépare dans l’enfance (chez moi les aventures de Tintin y sont sûrement pour quelque chose). Ma chance est aussi d’avoir rencontré Dominique (devenue mon épouse) qui partage avec moi la passion du voyage depuis plus de 30 ans. Nous partons 1 ou 2 fois par an et le choix de la destination se fait à tour de rôle en fonction des fantasmes de l’un et de l’autre. Nous privilégions les contrées exotiques relativement intactes à la rencontre de civilisations différentes de la notre et le but du voyage peut porter sur l’aspect historique (Ayuttahia en Thaïlande) architectural (riad et ksar au Maroc) ou religieux (Hindouisme à Bali). Lorsqu’on choisit l’Afrique, c’est bien sur les grands espaces et la photo animalière qui s’imposent et le Kenya est une destination de choix pour réaliser son rêve.
partir en voyage individuel
partir en voyage individuel
Par quel moyen êtes-vous parti, combien de temps et pour quel budget ? Chaque fois que cela est possible, nous préférons partir en voyage individuel et à la carte. C’est Dominique qui prépare le voyage (moi, plutôt la logistique) et nous le soumettons à notre agence qui nous connaît bien. Là, on sélectionne le voyagiste qui se rapproche le plus de nos souhaits, souvent un spécialiste de la région concernée, et on peaufine avec lui quelques détails. Pour le Kenya il y avait Africatour et Transsafari et à ma connaissance, ils n’existent plus. L’avantage avec un tour opérateur est de faire réserver à meilleur coût, ses billets d’avion, son logement, ses transferts, quitte à improviser sur place certaines excursions en fonction des circonstances. Le voyage indépendant où l’on fait tout soi même coûte beaucoup plus cher, et le risque est de perdre beaucoup de temps sur place pour voir moins de chose qu’avec un spécialiste.
Rivière Mara
Rivière Mara
Pour 15 jours nous avions ciblé la réserve du Masaï Mara, car de l’avis général, c’est la plus riche au niveau de la faune, puis nous avons fini par un petit séjour repos au bord de l’Océan Indien dans la région de Mombassa (il n’y a pas de mal à se faire du bien). A l’époque on parlait encore en francs et nous avons déboursé 16000 francs, soit l’équivalent de 2500 Euros. Vos photos sont superbes, quel matériel utilisez-vous ?, si numérique, comment le rechargiez-vous ? Combien de photos au retour ? A l’époque le numérique n’existait pas et l’autofocus à peine. Nous avions 2 boîtiers reflex Minolta, un 28 mm pour les paysages, un 50 mm lumineux (f/1,4) pour les scènes un peu sombres, un 200 mm et un zoom 70-300 pour les animaux (depuis notre matériel s’est enrichi, y compris en numérique). Nous avons grillé chacun 2 à 3 pellicules par jour, mais nous sommes assez exigeants sur la qualité des photos et au bout du compte, nous n’en avons sélectionné qu’une centaine. Quel est le temps fort du voyage ou l’anecdote marquante ? Nous avons pu, en un seul voyage, voir et photographier les « big five », même s’il a fallu plus d’une journée pour débusquer une maman rhinocéros et son petit.
Lion endormi
Lion endormi
L’anecdote, c’est ce lion endormi qui présente irrespectueusement ses mâles attributs et que j’ai pu photographier en préservant les miens (merci le 300 mm). Un bon souvenir, c’est aussi le trajet de nuit et en train Nairobi-Mombassa, avec dîner à bord : l’Orient Express à la mode Africaine. Pour votre prochain voyage, quelle destination ? Elle n’est pas définie pour l’instant, mais si c’est moi qui choisis, ce sera l’Inde avec entre autre une « chasse » au tigre (au télé, rassurez vous) ou l’Afrique du sud avec les réserves et les chutes Victoria (on n’oubliera pas la route des vins non plus). Si c’est Dominique qui choisit, je pense qu’il y a du Costa Rica dans l’air, ou du moins une civilisation pré Colombienne. De toute façon, elle m’a promis un jour la Tanzanie et Zanzibar. Alors, surprise, surprise… Et pourquoi un site moitié photo, moitié voyage ?
Diffusion Photo Magazine
Diffusion Photo Magazine
Quand on a 2 passions il faut savoir les partager et les faire partager, d’où l’idée du site pour raconter nos émotions ou nos coups de cour, vécus en voyage, et nous en avons profité pour fournir quelques conseils photographiques simples pour mieux photographier (d’ailleurs, vu l’essor du numérique, nous préparons un numéro « spécial numérique » pour la rentrée). Mais si vous regardez bien la section photo, vous verrez qu’elle fait la part belle au voyage et la partie voyage ne se conçoit pas sans photos. Chez nous, l’un ne va pas sans l’autre. Diffusion Photo Magazine : Safari Kenya – safari photo en Afrique Nous ne pouvons que reconnaître la qualité de votre site. Lorsque de surcroît, on y apprend que celui-ci est tenu par des particuliers (et non à titre commercial) simplement par passion, vu le nombre de pages, d’articles… c’est absolument hallucinant !!! Continuez à nous faire rêver. Merci à vous deux pour ces quelques lignes et bon voyage à vous.   Vous aussi avez effectué un voyage, safari, trek… au kenya, en Tanzanie ou à Zanzibar. Vous avez réalisé un site web et désirez paraître dans cette rubrique, alors, contactez-nous.

Bruno, deux voyages en Tanzanie ?

0
Bruno, vous avez effectué deux voyages en Tanzanie ; pouvez-vous nous en dire plus ? Je m’interesse aux animaux et à la photo depuis longtemps, et l’Afrique noire est une destination privilégiée pour ça ; relativement proche, avec une faune abondante et variée, protégée dans des parcs visitables. De plus l’accueil et le soleil sont assurés, et la vie n’est pas chère si on évite les grands hotels. Je fais un ou deux voyages lointains par an et c’est une fois sur deux en Afrique. Mon premier voyage a été la coopération militaire pendant quatorze mois au Gabon.
Camp au Serengeti
Camp au Serengeti
Par quel moyen êtes-vous parti, agence ou autre ? Je préfère partir avec des agences de voyage, afin de visiter le maximum de choses dans le temps consacré aux vacances ; partir « en indépendant » a son charme mais pour apprécier un pays il faut alors beaucoup de temps. Premier séjour en 1993 : « Nouvelles Frontières » circuit aventure (camping) de 15 jours ; moitié visite des parcs (Manyara, Tarangire, Serengeti et N’gorongoro) et moitié ascension du Kilimanjaro. Deuxième séjour en 2003 : « Objectif Nature » circuit de 12 jours en camping aussi (Lac Natron, Serengeti et N’gorongoro) ; coût approximatif 2200 Euros tout compris.
200 Shillings
200 Shillings
20 Shillings
20 Shillings
4 x 4 en safari
4 x 4 en safari
Quels sont les moments forts qui vous ont les plus marqués ? Avez-vous une ou plusieurs anecdotes concernant ces voyages ?   L’ascension du Kilimanjaro ; pas d’animaux à mitrailler mais une grande émotion, allant crescendo durant les trois jours de montée. La charge d’un éléphant mâle pendant le deuxième voyage fut aussi un moment inoubliable ; il nous barrait la route, et le chauffeur, en qui il fallait bien avoir confiance, a montré à grands coups d’accélérateur qui était le plus fort ! Une scène se passant dans le N’gorongoro nous a beaucoup émus. Le chauffeur avait repéré un rassemblement de voitures, indiquant que quelque chose se passait. Une lionne et deux jeunes venaient de capturer un gnou ; l’un lui mordait le museau pendant que les deux autres commençaient à le dévorer alors qu’il était encore animé de soubressaux. Un peu plus tard un des jeunes retirait un bébé gnou du ventre de sa pauvre mère. C’est la dure loi de la vie sauvage… Vos photos sont superbes ; si numérique, comment le rechargiez-vous ? Combien de photos au retour ? Au premier voyage j’avais un Reflex manuel Minolta avec un zoom 35-105mm et un 400 mm, j’ai fait 280 diapos. Pour le deuxième, j’avais les boitiers Canon EOS 500 et 300 et un numérique EOS D60 avec comme objectifs un 28-135mm et un 100-400mm, j’ai fait 460 diapos et 320 numériques. C’était la première fois que j’emportais un appareil numérique aussi j’alternais continuellement les prises de vues avec l’argentique pour assurer le coup ! Heureusement tout s’est bien passé ; je n’ai pas eû besoin de recharger les batteries.
Chasse photo au N'Gorongoro
Chasse photo au N’Gorongoro
Votre prochain voyage, quelle destination ? Le Sri Lanka à la fin de l’année probablement mais rien n’est encore défini. Je retournerai sûrement dans la région Kenya-Tanzanie un jour car il y a tellement à y voir…

Les p@ges web de Bruno Les p@ges web de Bruno

Il est vrai qu’après avoir vu vos photos sur votre site, je comprends votre émotion vis à vis de cette mère gnou et de ce petit. Moment vraiment difficile et mots pas évident à trouver en pareille occasion. Merci à vous deux pour ces quelques lignes et bon voyage à vous. Vous aussi avez effectué un voyage, safari, trek… au kenya, en Tanzanie ou à Zanzibar. Vous avez réalisé un site web et désirez paraître dans cette rubrique, alors, contactez-nous.