Guide professionnel de safari

0
911
Michèle et Cliff
Michèle et Cliff

Interview d’un guide professionnel de safari : Cliff Mwanga

Etant hyper heureux de notre safari et ayant compris l’importance d’avoir un bon guide, nous avons donc souhaité faire connaître le travail de guide de safari et surtout vous présenter Cliff, dont nous avons été très satisfaits.

Cliff Mwanga, guide professionnel
Cliff Mwanga, guide professionnel

Cliff, peux-tu te présenter ?

Pour débuter, je dirai que j’ai 43 ans, marié, 3 enfants et guide de safari depuis 17 ans. Mon aîné, Manuel a aujourd’hui 19 ans puis Samuel 16 ans et la petite Maureen a 5 ans.

Depuis quand travailles-tu chez Multichoice Safaris ?

J’étais là à la création, c’est à dire, il y a 10 ans.

Multichoice Safaris
Multichoice Safaris

MULTICHOICE SAFARIS

a été créé par mon cousin et je suis venu l’aider. J’ai quitté à cette époque Ranger Safaris, la plus grosse compagnie de Tanzanie pour redémarrer à zéro.

Comme moi, la plupart des guides de Multichoice Safaris sont là depuis plusieurs années car nous souhaitons apporter un service de qualité.

Le deuxième embauché l’a été très rapidement, à peine 6 mois après l’ouverture seulement de l’agence. Je suis aujourd’hui responsable de la flotte de véhicules ainsi que des autres chauffeurs dans la compagnie. Nous sommes 14 chauffeurs à ce jour.

Quelles sont les qualités primordiales qu’un guide doit avoir ?

Avoir le sens de l'observation
Avoir le sens de l’observation

Le premier et le plus évident est le sens de l’observation

ainsi qu’une bonne connaissance du terrain. Je suis dans la savane tous les jours et parcours les parcs et réserves depuis plusieurs années ce qui permet de bien connaître les sites et de savoir la position des animaux.

Bien sûr, l’une des qualités primordiales d’un guide est d’aimer les animaux, la vie sauvage et d’aimer transmettre cette passion.

Ces qualités sont évidentes, mais il est nécessaire également d’avoir le sens de la prévoyance et de l’anticipation, très important pour réagir devant telle ou telle situation…

Bien d’autres atouts sont nécessaires… Enfin, il coule de source qu’il faut aimer le contact, les gens. Je fais de mon mieux pour que les touristes qui découvrent souvent l’Afrique pour la première fois, repartent très satisfaits. Nous partageons souvent des instants magiques, il y a de l’émotion dans l’observation de la Nature et des animaux. De là, se crée une relation sympathique entre nous.

J’aime bien faire plaisir et essayer de montrer ce que les voyageurs veulent voir, même si quelquefois ce n’est pas facile, je donne le maximum.

Un safari est souvent le voyage d’une vie, il ne faut pas le rater, c’est primordial pour moi.

As-tu un message à faire passer aux futurs partants en direction de ces pays que sont le Kenya et la Tanzanie ?

Respectez les consignes
Respectez les consignes

Oui, et même plus d’un, bien entendu.

L’Afrique est un pays vraiment magnifique qui mérite d’être connu, voir reconnu à sa juste valeur.

Ne promettez rien que vous ne pourriez tenir. A l’attention de certains adolescents, je dirai : RESPECTEZ LES CONSIGNES qui vous sont données, nous ne sommes pas vos chefs mais vos guides.

Nous connaissons les beautés de notre Afrique, ses lois mais aussi ses dangers, faites-nous confiance MAIS surtout écoutez-nous.

Concernant ses dangers, on se demande souvent quelle réaction doit-on avoir devant tel ou tel animal rencontré ? Tu peux nous donner tes conseils avisés ?

Bien sûr, mais les réponses que je vais donner sont des cas généraux. Une grande part est laissée à l’appréciation de chacun compte tenu de la situation particulière vécue, de l’animal et de son état, etc…

Pour l’éléphant ?

L'éléphant
L’éléphant

Lorsque l’on est en voiture, il ne faut pas faire de bruit, éviter les grands gestes. Dans la mesure du possible, gardez une distance raisonnable.

Cette espèce ne possède pas une bonne vue mais un odorat très développé.

Si vous êtes à pied avec un éléphant devant vous, évitez d’être dans le vent, toujours contre. Faites un grand détour sur le côté pour le contourner.

Le lion
Le lion

Le lion ?

En cas de rencontre à pied, surtout, ne pas lui tourner le dos car là il attaque, ne pas le regarder dans les yeux, il se sentirait aussitôt provoqué. Ne pas montrer ses dents, soit pour rire ou par pleurs, c’est un signe pour lui d’agression.

Si jamais, par malheur, il attaque, faire le mort au sol Ne pas bouger. Plus facile à dire qu’à faire.

L’hippopotame ?

L'Hippopotame
L’Hippopotame

C’est celui malheureusement, qui est responsable du plus de morts ou d’accidents en Afrique. Il est l’animal le plus dangereux. Ne jamais se trouver entre un hippopotame et un point d’eau.

L’écrasement est certain. Des centaines de villageois en font la triste expérience en Afrique chaque année.

Le buffle ?

Le buffle
Le buffle

Trouver un arbre très solide et monter le plus haut possible. En cas d’absence d’arbre, s’allonger au sol, le plus raplati possible et surtout ne pas bouger. Comme pour l’éléphant, faites attention à ne pas vous trouver dans le sens du vent.

Pour savoir d’où vient le vent, prenez simplement un peu de terre et faites-la glisser au creux de votre main.

Le guépard ou léopard ?

Le guépard n’attaque pas l’humain donc aucun souci avec lui à priori.

En plein repas
En plein repas
Perché dans son arbre
Perché dans son arbre

Quand au léopard, il y en a très peu, en fait, il n’attaque pas l’homme spontanément.

Cela dit si vous étiez attaqué par un léopard, je ne connais pas la bonne attitude.

C’est un animal bien plus dangereux que le lion…

Le crocodile ?

Le crocodile
Le crocodile

Lors du passage à pied d’une rivière, imiter les villageois. Pour ce faire, prendre plusieurs branches, les attacher ensemble et taper très fort dans l’eau vers le fond de la rivière en direction du sol.

Le crocodile a toujours peur de s’abimer les yeux et de ce fait ne s’approche pas.

Le babouin ?

Le babouin
Le babouin

Un babouin affamé peut être très agressif. Rare du côté Tanzanie, mais survenant assez au Kenya, dans ce cas, laissez sur place toute votre nourriture.

Ne cherchez surtout pas à le faire sortir d’une pièce dans une maison. Ouvrez simplement fenêtre ou porte et réfugiez-vous dans une voiture, autre local…

La seule arme répliquante efficace est l’attente de son départ.

Le serpent ?

Le serpent
Le serpent

En cas de piqûre par un serpent, essayez en premier lieu de savoir quel serpent vous a piqué. Avoir le plus de détails possible. Sa couleur, sa longueur, la forme de sa tête… très important.

Tous les serpents se trouvant en Afrique n’ont pas forcément de poison. Mais, en toutes circonstances, ne surtout pas paniquer, car sinon le sang circulerait plus vite.

Le serpent le plus dangereux est le black mamba, il se rencontre partout et il faut réellement s’en méfier.

Pourquoi ?

Simplement lorsqu’un serpent vous pique, généralement, il perd ses dents.

Le black mamba : Terrible !
Le black mamba : Terrible !

Le black mamba, lui, ne les perd pas.Redoutable, il peut tuer si l’envie lui prend en quelques minutes seulement une vingtaine de vaches.

Le plus terrible, le black mamba avance très vite et peut se relever sur lui-même à 70% de son corps tout en avançant dans cette position.

En deux minutes, vous êtes paralysé, cinq minutes plus tard, vous n’êtes plus de ce monde.

C’est terrible ce que tu nous dis là Cliff, on va faire peur à tout le monde avec ces quelques lignes !!!

Comme on le dit si bien : « Un homme averti en vaut deux ». J’ai déjà rencontré ce serpent de nombreuses fois dans ma vie et je n’ai pas bougé en attendant qu’il passe…

Notre conclusion

Nous avons tenu absolument à faire cette page spéciale concernant Cliff. Nous voulons par ces quelques lignes et ces quelques mots lui adresser tous nos remerciements les plus sincères et les plus chaleureux.

Cliff parle l’anglais, un peu le français mais les traductions étaient réalisées par Michèle, représentant en France la Société Multichoice Safaris.

Multichoice, spécialiste du safari
Multichoice, spécialiste du safari

Découvrir son site, informations… :

Multichoice Safaris
Découvrez !

La première photo représente la veille de notre départ pour le Kenya en compagnie de Cliff ou comment dire notre pote, notre ami, celui à qui nous devons tout

La veille de notre départ
La veille de notre départ
Inna & Denis
Inna & Denis
Michèle et Cliff
Michèle et Cliff,

Merci à toi Cliff,
De Inna et Denis

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.