Lever de soleil sur le Masaï Mara

0
41
Nos premières vues
Nos premières vues

12 août, 12 août, 12 août…, à se demander si je n’étais pas malade ?

Quelques temps auparavant ce fameux 12 août, je ressemblais alors un peu à quelqu’un qui n’a qu’une seule idée en tête. Ne voulant pas la quitter, l’espérant, ô et si des fois…

…oui mais au fond peut-être que…

Les photographies reproduites sur ce site sont la propriété exclusive de leurs auteurs. La reproduction par n’importe quels moyens que ce soit sans l’accord de l’auteur est illicite !

…bon, faisons d’abord les présentations.

Photo souvenir
Photo souvenir

Aurélie, c’est moi.

Voici sûrement la photo souvenir type que chacun fera et sera fier un jour en revenant d’accrocher au mur afin de se souvenir, de se rappeler ces moments si intenses, si …

…sans oublier le moment du : Alors ? c’était comment ? raconte, dis-nous… ton premier jour…

Mon premier jour ? C’est une excitation totale qu’il faut contrôler pendant toute une journée sans bouger. Pourquoi ? fort simple, comment voulez-vous, partie aux aurores de Lyon direction Amsterdam puis Amsterdam Nairobi, pouvoir bouger assise dans un avion ?

Basilic
Basilic

Cabriole
Cabriole

En vol, je n’ai rien vue, j’ai pensée entres autres de temps en temps à mes bébés : Basilic et Cabriole. L’arrivée s’est faite de nuit à 21h45. Une journée entière à déduire de ce rêve qui se rapproche désormais à grands pas.

…Mais, commençons plutôt par le commencement.

J 2

Le matin, en grignotant mon petit déjeuner, je me souviens de m’être dit personnellement : « tu as de la chance. Tu es bien tombée. » Eh oui, j’avais une chance sur deux. Machoui, notre guide ainsi que mes 4 compagnons de voyage rencontrés la veille pour la première fois avaient l’air franchement sympa.

Le sérieux commençait :

C'est parti !!!
C’est parti !!!

Direction pour un baptême au volant d’un van de marque Nissan au sein du parc de Masaï Mara. Mais auparavant, un souvenir primaire me laisse un goût amer :

la traversée de Nairobi…… ou plutôt de certains quartiers qui ne le cachons pas me laisse sans voix.

C’est vrai que dans certains articles, j’avais compris qu’il y avait des endroits défavorisés ici, mais à ce point…

A la fois, un choc terrible mais également un déclic :

Actuellement en études d’infirmière mais à l’issue ? Ici plutôt qu’ailleurs ? après tout, qui vivra verra…

Laissez-moi partager avec vous cette simple photographie.

Vallée du Rift
Vallée du Rift

A elle seule, elle résume parfaitement notre regard ébloui en regardant dans la direction de la vallée du Rift !

La route ou plutôt les nids de poule plus nombreux en certains endroits sont laissés de côté et la piste nous tend ces bras. Au fur et à mesure de notre avancée, les scènes de cette contrée deviennent mais également demeurent plus surprenantes les unes que les autres pour nous.

Comment imaginer qu’à travers le monde, l’homme puisse à tel point déforester tout en sachant qu’une bonne partie finira sans même un regard au sein de nos poubelles.

Les enfants masaïs nous font de grands signes, le visage des femmes nous dévoile sans détour un sourire franc. Quant aux hommes, certains nous regardent pas franchement sympathiquement du coin de l’oeil.

Nos premières vues
Nos premières vues

Ca y est, nous y sommes. Le Kenya

tel que l’on peut le voir tous les jours dans les documentaires, à la télévision…

Je vous l’avoue : Emerveillée, comme si j’avais reçue mon premier jouet du Père Noël, les yeux voulant filer à l’horizon.

Au loin, nous apercevons nos premiers animaux : gazelles de Thompson, zèbres et même un couple de girafes.

Une gazelle
Une gazelle

Le Kenya

Des girafes
Des girafes

Oh !!!

Que c’est beau

Des zèbres
Des zèbres
Mara Sopa Lodge
Mara Sopa Lodge

Notre premier lodge : Mara Sopa Lodge

Le temps très court de déposer valises, d’y déjeuner ainsi que d’avoir la confirmation de l’amabilité des autochtones qu’il était déjà temps de repartir.

1er safari : Réserve de Masaï Mara

A la lecture de mes recherches, je m’étais imaginée une beauté s’étalant sur des centaines de kilomètres carrés avec des impalas (mes préférées), gazelles, zèbres, phacochères, vautours, marabouts, éléphants…

L'attroupement
L’attroupement

…mais surtout pas de caravane de touristes complet en un lieu d’attroupement et pour finir se resserer ainsi sur l’animal. Jugez plutôt par vous-même !!!

Il est évident que tous les touristes souhaitent au maximum être libres mais les guides sont reliés entre eux par cibie. Dès la moindre attraction, animaux comme humains se retrouvent en groupe.

Si vous souhaitez que je vous raconte la suite ou la chance d’un moment unique, il vous suffit de suivre ce lien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.